« Sister Soul – Aretha Franklin – sa voix, sa foi, ses combats », la biographie inédite et intimiste d’Aretha Franklin, par le pasteur Jean-Luc Gadreau est disponible depuis le 7 mai dernier, aux éditions Ampelos. « l’Église n’a jamais quitté la Reine de la Soul » affirme Jean-Luc Gadreau. Mais Sister Soul, le livre, explore aussi moult engagements de cette femme résiliente et volontaire, devenue une icône des combats en faveur de la justice. Il développe enfin le sens de la grâce qui ne l’a jamais quitté, cette certitude du soutien divin, stable comme le souffle et aussi profond qu’un gémissement.

Pour Jean-Luc Gadreau, si Aretha Franklin a marqué autant de générations, ce n’est donc pas uniquement grâce à ses octaves mais c’est aussi pour son témoignage de vie, de résistance, de résilience, d’ouverture au monde… et son combat en faveur, notamment, des femmes, des droits civiques et de la communauté afro-américaine. Mais sa version de « R.E.S.P.E.C.T. » va même au-delà. C’est un hymne émancipateur pour toutes les minorités, qu’elles soient noires, latinos ou homosexuelles.

« Une vraie vie, peut-on dire sans que cela soit une paresse d’expression. Le parcours d’Aretha manifeste toute l’humanité de l’humanité. La confiance, la chute, la persévérance, l’épuisement, l’élan, la fatigue, et aussi le talent, et aussi le génie. Son plus grand génie est peut-être d’avoir témoigné avec autant de limpide candeur, sans cacher les cahots du chemin… » écrit pour sa part le journaliste Bertrand Dicale dans la préface du livre.

Le parcours de foi de la chanteuse nous rappelle le sens biblique de la grâce. La grâce de Dieu ne nous est pas octroyée parce que nous sommes méritants, ce ne serait plus une grâce, ce serait un mérite. Elle ne nous est pas offerte parce que nous en sommes dignes, elle ne serait plus la grâce, elle serait la chose que Dieu nous doit. Elle s’étend à tous les hommes et les femmes, sans distinction. Elle est offerte à tous, malgré ou à cause de nos failles, de nos faiblesses, de nos imperfections. Elle est l’expression la plus forte de l’Amour divin et Aretha nous le rappelle constamment, tant pas son expérience personnelle que par son rapport aux personnes, quel qu’ils soient.

Mais, derrière cette notion de grâce, s’ajoute aussi celle d’un accueil. Car, si accueillir la grâce est offert à tous, la saisir, s’en emparer et la laisser produire le fruit en soi est un défi que tout le monde ne relève pas. Le parcours d’Aretha Franklin, si exceptionnel soit-il, peut faire penser à celui d’autres stars, notamment issues du Gospel, qui souvent ne surent se raccrocher à la foi et y puiser la force de traverser l’épreuve et continuer la route. Aretha l’a fait… Malgré les moments difficiles par lesquels elle a pu passer, les décisions personnelles parfois même opposées à ses propres convictions chrétiennes, malgré des relations abusives, elle a su se raccrocher à Dieu et à l’Église, attraper à chaque fois la main tendue et maintenir le cap et devenir ainsi une forme de parabole contemporaine pour aujourd’hui !

Retrouvez ci-dessous Jean-Luc Gadreau qui nous parle de son livre en 3 minutes chrono !

 

Sister Soul – Aretha Franklin – Sa voix, sa foi, ses combats

Jean-Luc Gadreau / Préface de Bertrand Dicale

Éditions Ampelos – collection « Résister » – 168 pages – 12 €